La coopération transfrontalière franco-suisse : Mobilité, santé, droit du travail, environnement, quelles priorités pour les cinq années à venir ?

Dimanche 19 juin, les Français choisiront leurs représentants à l’Assemblée nationale, qu’ils résident en France ou à l’étranger. Dans la région frontalière franco-suisse, un des premiers points de l’agenda de nos futurs députés sera la question de l’accord fiscal et social provisoire portant sur les travailleurs frontaliers employés en Suisse exerçant en télétravail, signé en pleine pandémie, le 13 mai 2020 et en vigueur jusqu’au 30 juin 2022.

Sur ce sujet comme sur les nombreuses problématiques qui affectent nos territoires de part et d’autre de la frontière, la Majorité Présidentielle souhaite travailler ensemble, de manière coordonnée avec les acteurs du territoire, les associations, les élus locaux, les syndicats, et toutes les volontés impliquées sur le terrain.

Si les Françaises et les Français de Suisse, de l’Ain et de Haute-Savoie nous font confiance, nous serons engagés et rassemblés pour œuvrer conjointement et faire avancer les dossiers de coopérations transfrontalières que ce soit en matière de mobilité, de santé, de droit du travail, d’environnement, de développement régional, d’amélioration des infrastructures, etc.

Marc Ferracci, candidat aux élections législatives dans la 6ème circonscription des Français de l’étranger – Suisse et Liechtenstein

Olga Givernet, Députée, candidate aux élections législatives dans la 3ème circonscription de l’Ain

Antoine Vielliard, candidat aux élections législatives dans la 4ème circonscription de Haute-Savoie

Antoine Armand, candidat aux élections législatives dans la 2ème circonscription de Haute-Savoie

Anne-Cécile Violland, candidate aux élections législatives dans la 5ème circonscription de Haute-Savoie

Partager cet article